La Communauté d’agglomération de Saint-Quentin vient d’ouvrir son Point Info Habitat, guichet unique pour faciliter les projets de rénovation énergétique de tous les saint-quentinois. Désormais, c’est dans ce lieu unique qu’ils pourront converger pour obtenir gratuitement information et conseil, et être orienté vers les solutions les plus adaptées à leur projet. Parmi celles-ci, le Picardie Pass Rénovation, déjà actif sur le territoire ! Une occasion pour nous de vous raconter un chantier accompagné par le service public, dont la vocation est de s’inscrire pleinement dans la logique de grande proximité des plateformes territoriales de la rénovation énergétique.

 

Quand ils ont acquis cette bâtisse saint-quentinoise de 1900, Jean-Philippe et Carole Poncet avaient tout à y refaire. Ils ont commencé par changer les menuiseries. Normal pour ce couple, par ailleurs fabricant de menuiseries sur-mesure ! C’est donc en propriétaires avertis qu’ils ont fait appel au Picardie Pass Rénovation pour isoler leur maison de 220m2, avec une motivation première : gagner en confort de vie. Retour avec le couple sur leur projet de rénovation.

Du confort et des économies  

Rénovation énergétique Saint-Quentin« Nous avons connu le Picardie Pass Rénovation il y a un peu plus d’un an lors d’une réunion d’information organisée pour les professionnels du bâtiment. Après avoir participé à un premier chantier en tant qu’artisan, on a eu envie d’utiliser le dispositif pour notre propre maison ! », se souvient Jean-Philippe Poncet. Il fait alors appel à Mathieu Michel, opérateur local du Picardie Pass Rénovation pour le Saint-Quentinois. « Dans un premier temps, j’ai fait un point sur les factures, l’utilisation du logement, regardé la typologie des parois, l’isolation… bref, on passe la maison au crible, on regarde tout ! », résume l’expert de la rénovation énergétique et homme de terrain. A partir de l’audit thermique approfondi de la maison, un scénario de travaux sur-mesure est établi. Pour les Poncet, il inclut l’isolation des combles, des murs et de la façade. A ces travaux d’isolation de l’enveloppe est ajouté le changement de la chaudière, vieille de plus de 15 ans. Les propriétaires sont convaincus et adhèrent au dispositif, mais à la veille du démarrage des travaux, coup du sort : « une conduite d’eau explose provoquant un dégât des eaux, et la chaudière ne se remet plus en marche », se souvient Jean-Philippe Poncet. C’est que les conduites, situées dans le sol, ne sont pas gainées et se sont fortement détériorées. Heureusement, les propriétaires peuvent compter sur la réactivité de Mathieu Michel, qui leur propose de transformer le problème en une opportunité : le plan de travaux initial est revu pour y intégrer le changement complet du système de chauffage, avec la pose d’une chaudière à condensation, pour gagner davantage en confort et réaliser plus d’économies d’énergie. « Picardie Pass Rénovation est vraiment arrivé au bon moment ! Ironie du sort, c’est notre dégât des eaux qui nous permet de bénéficier aujourd’hui d’une installation de chauffage de qualité, avec une répartition performante de la chaleur dans notre maison. Ce nouveau système va considérablement diminuer notre facture de chauffage, sachant qu’on a 220 m2 à chauffer ; on part sur une durée d’amortissement de 15 ans pour le système de chauffage, c’est vraiment une bonne opération pour nous », se réjouit Jean-Philippe Poncet.

Rénover sans se ruiner

Fin septembre, les travaux d’isolation sont lancés ! La maîtrise d’œuvre est gérée par un économiste de la construction recruté dans le cadre de l’accompagnement du Picardie Pass Rénovation. « Nous avons fait ce choix car c’est un vrai gage de qualité pour le projet, et compte tenu que le dispositif permet de financer à hauteur de 70% le coût de cette maîtrise d’œuvre, je n’ai pas hésité. C’est un confort de ne pas gérer les travaux soi-même ! », sourit Jean-Philippe. Au-delà de l’objectif de performance énergétique, les souhaits de la famille ont également été intégrés au projet : une partie de la maison va être réaménagée pour créer une pièce supplémentaire. « Nous sommes des convaincus du dispositif. Il était impossible d’envisager qu’une banque classique accepte de financer 70 000€ de travaux sur une durée de 25 ans ! Là, ça nous permet de faire des économies d’énergie, de lisser le coût des travaux sur 25 ans, de valoriser notre maison et de gagner considérablement en confort de vie, le tout sans se serrer la ceinture », s’enthousiasme ce chef d’entreprise père de 3 enfants. Les gains énergétiques de la bâtisse sont estimés à 51%*, et le chantier devrait se finir fin novembre. « C’est une vraie opportunité pour le Saint-Quentinois où il y a un fort potentiel de rénovation, mais où le pouvoir d’achat des gens est peut-être un peu plus faible qu’ailleurs. La force du Picardie Pass Rénovation, c’est d’être un dispositif souple, qui s’adapte à tous les cas de figure, et qui permet de coupler une offre de crédit sécurisée et complémentaire à l’ensemble des aides publiques à la rénovation énergétique », note pour sa part Mathieu Michel, qui mise beaucoup sur l’effet levier que pourra avoir le Point info Habitat de Saint-Quentin pour simplifier les démarches des propriétaires de logements anciens.

Le Point info Habitat de Saint-Quentin : Ouvert du lundi au mercredi, le Point info Habitat se situe au sein du Büro, au 104 rue d’Isle à Saint-Quentin. A noter, des permanences du Picardie Pass Rénovation se tiennent tous les lundis de 13h30 à 16h30. Plus d’info ici.

 

Les entreprises qui sont intervenues sur le chantier de M. et Mme Poncet :

 

* Ce gain énergétique est estimé grâce à un outil de simulation thermique (Dialogie®), qui permet une évaluation précise de l’impact des travaux et nouveaux équipements sur les consommations et dépenses d’énergies. Lors de sa première visite, le technicien réalise l’audit thermique du logement et étudie vos factures d’énergie. Avec ces données, l’outil calcule votre consommation réelle moyenne et simule, en fonction du scénario de travaux envisagé, les économies réalisables.

 

Share Button