Du haut de leurs 18 étages, les bâtiments jumeaux de la résidence Hélène dominent Montataire, au cœur de l’agglomération creilloise. Construits en 1974, ils n’ont pas connu de travaux depuis 27 ans ! C’est une vraie cure de jeunesse que va connaître cet immeuble de 228 logements grâce au Picardie Pass Rénovation !

 

Le bon timing et la bonne opportunité, tel pourrait être la maxime de cette histoire. En novembre 2014, les représentants du conseil syndical de la résidence Hélène envisagent un ravalement de façade. L’immeuble a vieilli et des travaux d’embellissement s’imposent. A la recherche de subventions, ils rencontrent Citémétrie, bureau d’études expert de la copropriété, à qui l’Agglomération a confié la gestion de son Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH). La rencontre est déterminante : « Nous leur avons tout de suite annoncé qu’un simple ravalement ne pouvait pas donner lieu à des aides ; qu’il fallait intégrer des travaux d’économies d’énergie ; là nous avions des solutions à leur proposer. D’autant plus qu’à partir du 1er janvier 2017, tout projet de ravalement concernant au moins 50% de la façade devra obligatoirement intégrer l’isolation thermique », se souvient Marion Guilpain, chargée d’opération chez Citémétrie. S’ensuit rapidement une première visite technique : « Des relevés ont été effectués pour déterminer les pathologies des deux bâtiments et établir des scénarios de travaux, intégrant les gains énergétiques correspondants », poursuit Marion. En couplant le changement des menuiseries, l’isolation des pignons, terrasses, planchers hauts du rez-de-chaussée, vide sanitaire, et la réhabilitation du réseau de chauffage, le gain énergétique pour les deux bâtiments est estimé à 46% (1). L’opération s’élève à 3,8M€, soit une quote part pouvant aller de 4 000€ pour un studio à 20 000€ pour un F5.

Un service public chef d’orchestre

IMG_1246Le conseil syndical est bien conscient de l’intérêt d’anticiper la réglementation et d’engager des travaux d’isolation – un coût supplémentaire certes, mais un retour sur investissement en termes de valorisation de l’immeuble et de confort des habitants – mais l’investissement est très conséquent, et le projet complexe. Citémétrie propose alors au conseil syndical d’adhérer au Picardie Pass Rénovation, qui offre aux copropriétés à la fois un accompagnement technique, méthodologique et financier. « On a vocation à agréger et faire travailler ensemble toutes les parties prenantes du projet. En tant que maître d’ouvrage délégué, on agit pour le compte du couple conseil syndical / syndic ; on identifie, on recrute et on coordonne tous les intervenants techniques. On s’occupe de tout », explique Laurent Gayral, responsable financement et marchés au sein du service public.

Un accompagnement financier

Autre dimension qui a séduit le conseil syndical : Picardie Pass Rénovation s’occupe de l’ingénierie financière du projet. « Notre dispositif inclut un accompagnement financier, qui passe par un diagnostic social de la situation de chaque propriétaire. Nous avons confié à Citémétrie cette partie, qui consiste concrètement à accompagner chaque copropriétaire dans la recherche de subventions et de solutions de financement individuels. C’est une vraie plus-value du dispositif, car l’aspect financier peut être un vrai frein dans ce type de projet. Il faut lever l’angoisse de l’incertitude sur le reste à charge », précise Laurent Gayral.

Un cadre sécurisant, qui a fait mouche : « On s’est immédiatement dit qu’il s’agissait d’une opportunité qui ne se représenterait pas de sitôt ; il fallait sauter sur l’occasion car pour bénéficier des aides et du plan de financement proposé par Picardie Pass Rénovation, les travaux doivent être engagées avant fin 2016 », détaille Annie Alcadien, vice-présidente du conseil syndical. Le 3 avril 2015, l’AG des copropriétaires franchit la première étape en votant à la majorité́ l’adhésion à la tranche ferme du Picardie Pass Rénovation. Celle-ci couvre la réalisation du diagnostic global de la copropriété par un maître d’œuvre, d’une enquête d’éligibilité sur les aides auxquelles peuvent prétendre chaque propriétaire, et la réalisation du rapport amiante avant travaux. L’enthousiasme est au rendez-vous comme en témoigne Patrick Lanowitz, Président du conseil syndical : « Nous étions conscients depuis longtemps que la résidence avait besoin de travaux. Nous avons été tout de suite convaincus par les avantages du Picardie Pass Rénovation ».

———————————————————

* Fin 2017, Picardie Pass Rénovation devient « Hauts-de-France Pass Copropriété » pour son action auprès des copropriétés sur l’ensemble de la Région Hauts-de-France.
(1) Ce gain énergétique est estimé grâce à un outil de simulation thermique (Dialogie®), qui permet une évaluation précise de l’impact des travaux et nouveaux équipements sur les consommations et dépenses d’énergies. Lors de sa première visite, le technicien réalise l’audit thermique du logement et étudie vos factures d’énergie. Avec ces données, l’outil calcule votre consommation réelle moyenne et simule, en fonction du scénario de travaux envisagé, les économies réalisables.
(2) Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Sous réserve d’acceptation de votre dossier et après expiration du délai légal de rétractation. Selon les conditions en vigueur. Pour un financement Picardie Pass Rénovation de 10 000 € sur 300 mois (25 ans) au taux débiteur annuel fixe (possibilité d’emprunter à un taux progressif) de 2,50%, 300 mensualités de 44.86 €. Taux Annuel Effectif Global fixe de 2,50%. Montant total dû par l’emprunteur, hors assurance à la charge de l’emprunteur : 13 458.00 €. 
Share Button