D’ici quelques mois, une bâtisse typique du Soissonnais, construite il y a près d’un siècle et demi, sera réhabilitée en 15 logements. Studios, T2, T3 et loft, afficheront un diagnostic de performance énergétique de classe C.

« Je cherchais à investir dans un projet immobilier en prévision de mes vieux jours », sourit Aurélien Ratrique. Il y a tout juste 10 mois, le trentenaire, ostéopathe de formation, « touche à tout » et guidé par « l’envie d’entreprendre », a eu un véritable coup de cœur pour un corps de ferme à quelques kilomètres de Soissons. « C’est une bâtisse incroyable en pierre de taille, elle fait vraiment partie de notre patrimoine architectural », s’enthousiasme-t-il. Passionné par la construction depuis son plus jeune âge, Aurélien Ratrique, qui a lui-même bâti sa maison, s’est lancé à corps perdu dans ce nouveau projet avec une idée en tête : réaliser 15 logements dans ce bâtiment de 1050 m2.

Des avantages sur le plan financier et une vraie plus-value technique

Le propriétaire obtient rapidement le soutien des banques, mais au détour d’une conversation, un ami lui parle de sa récente expérience avec le Picardie Pass Rénovation. Intéressé, Aurélien Ratrique prend contact avec l’équipe de la régie du service public. De l’aveu même du jeune homme, l’intérêt était en premier lieu d’ordre financier. « Le programme me permet de lisser mon emprunt de 500 000 euros sur 25 ans, contre 15 ans à la banque », explique-t-il.

Ratrique_Vignette2 Mais rapidement, d’autres arguments en faveur du dispositif émergent : « Mes interlocuteurs à la régie du service public de l’efficacité énergétique sont à l’écoute, très disponibles, et m’ont permis d’évoluer sur certains points, comme sur le chauffage par exemple », explique le propriétaire. Celui-ci avait choisi d’équiper les futures habitations avec un système électrique avant de s’orienter, sur les conseils des techniciens de la rénovation énergétique, vers du gaz en citerne, permettant d’afficher un DPE classe C, le résultat maximum pour la rénovation. « La question de la consommation énergétique est aujourd’hui très importante, y compris en location, les gens cherchent des logements où les charges sont raisonnables et les installations performantes », souligne Aurélien Ratrique avant d’ajouter « Je souhaite vraiment pouvoir répondre à ces attentes et proposer des logements de qualité ».

 

Share Button