Entreprise familiale, Energies et Techniques, basée à Acheux-en-Amiénois, répond aux appels d’offres du Picardie Pass Rénovation depuis sa création. Une vraie opportunité de développement pour cette entreprise artisanale qui vient d’embaucher et est à l’initiative d’un groupement d’entreprises pour améliorer encore son offre de services sur le marché de la rénovation énergétique.

A la tête d’Energies et Techniques, Alain Leclerc est fier de représenter la 5e génération de cette entreprise artisanale familiale, spécialisée dans les énergies renouvelables, l’isolation naturelle par laine de lin, le chauffage, la plomberie ainsi que l’installation de VMC. Adhérent de la Fédération française du bâtiment (FFB) et écologiste convaincu, l’entrepreneur est qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement), un gage de ses compétences en matière d’efficacité énergétique des logements. « J’ai entendu parler du Picardie Pass Rénovation au cours d’une réunion, juste avant sa mise en place. Ce dispositif m’a tout de suite intéressé, et je me suis inscrit sur la plateforme permettant aux artisans de répondre aux appels d’offres. J’ai d’ailleurs participé au 2e chantier du programme, nous étions alors l’une des rares entreprises à pouvoir installer une pompe à chaleur avec un plancher chauffant » explique Alain Leclerc, pour qui la rénovation énergétique représente 80% de son activité. Très attentif aux appels d’offres, qu’il sélectionne en fonction de ses compétences et de la distance, l’éco-artisan intervient aujourd’hui sur son 11e chantier Picardie Pass Rénovation. Un surcroît d’activité qui lui a permis d’embaucher un jeune de 21 ans.

5_IllusArticleEnergiesE#9A4AF

Se grouper pour être plus efficaces

« Picardie Pass Rénovation est une très belle opportunité, aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels du bâtiment, je pense que ce programme va se développer de façon naturelle » confie le chef d’entreprise. Pour répondre à des marchés plus volumineux, Alain Leclerc a initié un groupement d’entreprises en faisant appel aux compétences de deux autres sociétés, spécialisées dans l’électricité, l’isolation, la couverture, la maçonnerie et les fenêtres. Baptisé « G4+ », ce groupement d’intérêt économique (GIE) va aider le collectif d’artisans à « prendre des dossiers plus conséquents, qui nécessitent l’intervention de plusieurs corps d’état, et les gérer dans leur globalité ». Le bénéfice est aussi pour les propriétaires : une offre couvrant un bouquet de travaux énergétiques, mais un seul interlocuteur au commande. Chaque membre de la structure, dont la forme juridique engage la responsabilité de chacun, a en outre décidé de passer des qualifications allant au-delà de leurs domaines initiaux de compétences. « Tout ce qui peut aider à la satisfaction du client doit être entrepris » assure Alain Leclerc.

Share Button