Philippe Miranda de Azevedo, artisan et gérant de l’entreprise Mercin Construction implantée sur le Soissonnais, est un spécialiste de la rénovation énergétique. L’homme est d’ailleurs à l’initiative d’un groupement d’entreprises, lui permettant, entre autres, de répondre plus facilement aux appels d’offres du Picardie Pass Rénovation.

 

Affable et souriant, l’entrepreneur s’anime instantanément lorsqu’il parle de son métier du bâtiment et son intérêt pour la rénovation énergétique, domaine qui représente aujourd’hui 50% de son activité. « Un marché très porteur », assure-t-il et qui peut contribuer, selon lui, à « redorer l’image » du BTP. « Le coût de l’énergie est devenu une vraie préoccupation, et les gens sont de plus en plus sensibilisés aux problématiques liées aux économies d’énergies. C’est l’occasion pour nous, professionnels, de les conseiller et de les accompagner dans leurs démarches », estime Philippe Miranda De Azevedo.

Celui qui a été l’un des premiers certifiés RGE sur le territoire, s’est naturellement tourné vers les nouvelles technologies. « Pour moi, l’innovation c’est primordial, il était donc normal de nous équiper de caméras thermiques et d’un logiciel permettant le calcul des performances énergétiques d’un bâtiment ». Des outils qui évaluent très précisément les lacunes d’un bâtiment et permettent d’agir en conséquence. « Il s’agit bien souvent de travaux lourds qui nécessitent de faire appel à des emprunts, il y a donc un impératif de qualité et de pérennité », insiste cet ingénieur de formation.

 

Initiateur d’un groupement d’entreprises locales

 

Philippe Miranda de Azevedo a découvert le Picardie Pass Rénovation à l’occasion d’une présentation organisée par la CAPEB, confédération dont il est membre. Persuadé que ce dispositif peut répondre aux besoins des ménages picards dont il gère les chantiers, il n’hésite pas à les orienter vers ce service public. « C’est vraiment dans l’intérêt du client », souligne le chef d’entreprise. La première famille à qui il a conseillé de solliciter Picardie Pass Rénovation a d’ailleurs choisi de poursuivre sa collaboration avec Mercin Construction tout en intégrant le Picardie Pass Rénovation. Cette première expérience convainc l’entrepreneur pour qui le programme, « lancé dans un bassin qui avait besoin d’aide », est aujourd’hui une source de clients supplémentaires. Dans cette optique, Philippe Miranda de Azevedo a initié un groupement composé de 6 entreprises locales, toutes affiliées à la CAPEB ou à la FFB. « Cela va nous permettre de répondre plus facilement aux appels d’offres du dispositif, mais aussi aller vers d’autres projets. » Ce groupement a reçu le soutien de l’ADEME, de la Région et de la CAPEB.

 

Share Button