En 2014, ils réalisent leur rêve : une maison à la campagne, à La Chapelle-aux-Pots ! Mais leur nouveau nid, construit en 1980, s’avère une vraie passoire thermique. Après deux hivers chaotiques, la famille Carlier fait appel au Picardie Pass Rénovation, et s’apprête aujourd’hui à profiter d’une maison rénovée, enfin confortable !

 

Rénovation énergétique La Chapelle-aux-Pots« Avant nous habitions dans un appartement, alors cette grande maison à la campagne nous a tout de suite séduit », se souvient Mme Carlier. Le couple, parent d’une petite fille, pense alors que la cheminée du salon suffira pour chauffer l’ensemble de la bâtisse. Mais le premier hiver réserve de bien mauvaises surprises aux jeunes propriétaires. « Il a fait froid très vite et dès qu’on était absent la température pouvait baisser sous 15 degrés », se souvient la propriétaire, qui certains week-ends particulièrement froids, se trouve contrainte de faire dormir sa petite fille chez sa grand-mère. La situation étant intenable, le couple décide de remplacer les radiateurs, mais rien n’y fait ; la maison est ce que l’on appelle une « passoire thermique », laissant entrer l’air froid hivernal, comme la chaleur d’été d’ailleurs. Contraint de pousser les radiateurs à fond pour obtenir une température simplement correcte, le couple réalise que le vrai sujet est l’isolation de la maison, et se rend à l’automne 2015 au Point Info Énergie de Beauvais. « On nous a confirmé que de nouveaux radiateurs, aussi performants soient-ils, ne changeraient rien, et qu’il fallait bel et bien faire des travaux d’isolation thermique. C’est là qu’on nous a parlé de l’accompagnement du Picardie Pass Rénovation. Comme la réalisation de l’audit thermique de notre logement ne nous engageait pas, et était gratuit, on a décidé d’y aller », sourit Mme Carlier.

Intervenir avant la précarité énergétique

C’est Lionel Neukermans, opérateur du Picardie Pass Rénovation pour le territoire, qui se rend au domicile des Carlier pour réaliser l’audit thermique de la maison. Celui-ci confirme d’importants problèmes d’isolation. « Le couple se trouvait dans une situation de privation alarmante, avec une température de confort qui pouvait plafonner à 13° degré dans les chambres. Certes, le bois est une énergie peu couteuse, mais là il fallait travailler à augmenter la performance énergétique du bâti », constate Lionel. Un scénario complet de travaux est alors proposé au couple : changement des menuiseries, isolation des combles, des murs et des planchers bas, installation d’une Pompe à Chaleur et d’une VMC. Un bouquet de travaux qui s’élève à 64 000 euros, un budget conséquent mais une rénovation globale à la clé. « Avec la présence d’un enfant en bas-âge, nous avons privilégié une isolation thermique par l’extérieur pour éviter un chantier trop perturbant. Nous avons aussi opté pour un chauffage hydraulique, qui permettra de changer d’énergie un jour si besoin », précise Lionel pour qui le confort des particuliers, pendant et après les travaux, est un critère essentiel.

En plus des combles, le plancher bas a aussi été isolé, la maison étant construite sur un vide sanitaire. Démarré début juin, le chantier a été livré fin septembre. Grâce aux travaux, l’étiquette énergie (1) de la maison est passée de E à B, soit un gain énergétique de 80% ! Éligibles à plusieurs aides publiques, dont les aides de l’ANAH, du Conseil Général, mais aussi du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), la famille a opté pour le prêt de tiers-financement (2) du Picardie Pass Rénovation pour couvrir le reste à charge, après déduction des aides (3). « Nous avions déjà le crédit de la maison, il y avait très peu de chances qu’une banque accepte un second crédit », souligne le couple, pour qui Picardie Pass Rénovation devient la solution la plus accessible et abordable. À présent, la famille profite enfin pleinement de sa maison à la campagne, et rembourse des mensualités calées sur ses économies d’énergie réalisables, pour un impact minimal sur son budget quotidien !

 

Rénovation énergétique La Chapelle aux Pots

 

Les entreprises qui sont intervenues sur le chantier de M. et Mme Carlier :

  • Lot Chauffage : TA CLIM Services, Beauvais
  • Lot Menuiseries : SFRéno, Fitz-James
  • Lot Isolation: Sylvain Batiment – Ons en Bray
  • Lot Isolation Thermique par l’Extérieur : La Façade du Beauvaisis – Beauvais
  • Lot VMC : EMR, Lachaussée-du-Bois-d’Écu

Vous aussi, vous êtes propriétaire et résidez sur les Communautés de communes du Pays de Bray ou de la Picardie Verte, vous pouvez directement contacter Lionel Neukermans, technicien du Picardie Pass Rénovation pour le territoire :
lneukermans@ateliers-bergerette.org – 07 82 88 61 69

 
 
(1) L’étiquette énergie, avec l’étiquette climat, est obligatoire depuis 2010 pour la vente d’un bien. Elle l’est depuis 2007 dans le cadre d’une location. Enfin, toute annonce immobilière doit la mentionner depuis le 1er janvier 2011. Allant d’une échelle de A à G, elle classe le bien concerné en fonction des kWh/m² consommés sur un an. Elle donne ainsi une estimation de la consommation énergétique de votre logement ; autrement dit, de sa performance énergétique.
(2) Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Sous réserve d’acceptation de votre dossier et après expiration du délai légal de rétractation. Selon les conditions en vigueur.  Pour un financement Picardie Pass Rénovation de 10 000 € sur 300 mois (25 ans – durée maximale) au taux débiteur annuel fixe (possibilité d’emprunter à un taux progressif) de 2,5%, 300 mensualités de 44,86 €. Taux Annuel Effectif Global fixe de 2,50%. Montant total dû par l’emprunteur, hors assurance à la charge de l’emprunteur : 13 458 €.
(3) La famille a pu bénéficier des aides de l’ANAH, à hauteur de 12.000€, d’une aide du Conseil départemental, de 1.000€, et du Crédit impôt pour la transition énergétique (CITE), à hauteur de 5.000€. Le montant total des aides perçues s’élève à 18.000€, soit 28% du montant total des travaux. Le prêt de service de Tiers-financement, accordé dans le cadre du Picardie Pass Rénovation, a permis de couvrir le reste à charge, s’élevant à 52000€. Une fois le chantier réceptionné, la famille va commencer à rembourser 235 € pendant 15 ans, puis 190€ pendant 10 ans. Au bout des 25 ans de remboursement, la famille bénéficiera directement des économies d’énergie générées grâce aux travaux.

 

Share Button