Maître d’œuvre, le cabinet Silvert a été mandaté dans le cadre du Picardie Pass Rénovation*, pour passer au crible la résidence Hélène. Une étape clé et un travail colossal, qui s’est étalé sur près d’un an.

 

Lorsqu’en avril 2015, l’assemblée générale des copropriétaires de la résidence Hélène vote l’adhésion au Picardie Pass Rénovation, mandat est alors donné au cabinet Silvert, maître d’œuvre et expert en économie de la construction, pour conduire le diagnostic global de la copropriété, couvrant à la fois les plans énergétique, technique, architectural, financier et patrimonial. « Nous ne sommes pas parti de rien : un diagnostic thermique des bâtiments avait été réalisé en 2011 par un bureau d’études thermiques (BET), qui alertait déjà sur la situation énergétique de la résidence », explique Vincent Frérard, directeur technique au sein du Cabinet Silvert. Afin d’établir un bilan énergétique de la construction existante, le maître d’œuvre missionne à son tour un BET : « Il nous fallait avoir une photographie précise des bâtiments. Cela a consisté, pour le bureau d’études Kelvin, à relever sur place les isolants existants, les types de murs et de menuiseries, pour établir l’étiquette et la consommation énergétique des bâtiments avant travaux ». Résultats : la résidence Hélène est classée « D » pour sa consommation énergétique, et « E » pour ses émissions de gaz à effet de serre. Des résultats « pas bons du tout », confirme le directeur technique. L’étude révèle en effet que l’immeuble, représentatif de la construction des années 70, cumule une série de problèmes thermiques : déperdition de chaleur en façade, fenêtres remplacées au gré à gré sans cohérence globale, problèmes de condensation dans les parties privatives.

Le quarté gagnant

 

13-Pignons Nord & Sud Bat. B A0« A partir du diagnostic thermique, notre mission a été de préconiser des travaux de réhabilitation, au regard du niveau de confort voulu, et d’établir un premier chiffrage », enchaîne Vincent Frérard. Quatre grands types de travaux émergent, pour atteindre un gain énergétique de l’ordre de 46% * : l’isolation thermique par l’extérieur des pignons, le remplacement des menuiseries vétustes, l’isolation des planchers hauts du rez-de-chaussée et du vide sanitaire, l’installation d’une VMC hygro-réglable, enfin la réhabilitation du réseau de chauffage. Ce bouquet de travaux permettra aux deux bâtiments de la résidence d’afficher, après travaux, une étiquette Énergie C, et une étiquette Climat D, le maximum possible pour ce type de rénovation. Validé par la copropriété et le Picardie Pass Rénovation, l’avant-projet détaillé, « document qui entre dans le choix des matériaux et affine le chiffrage des travaux en fonction des options retenues », a permis d’aller directement à la réalisation de l’avant-projet définitif (APD).

Vincent Frérard précise : « l’APD explique le diagnostic et son étendue ; il contient la présentation et les plans du site, la typologie des logements, les documents qui nous ont été fournis pour réaliser notre travail, ainsi qu’un rapport amiante et plomb ». Un document complet, de quelque 600 pages, déroulant la proposition d’amélioration en 3 axes : l’existant, la nature des interventions proposées et le chiffrage précis des travaux. « On entre vraiment dans le vif du sujet » sourit le directeur technique. Le cabinet Silvert a ensuite rédigé les dossiers de consultation des entreprises, avec un lancement d’appels d’offre en mars 2016. A ce sujet, le maître d’œuvre tient à préciser que « la volonté du Picardie Pass Rénovation a été de passer des marchés en entreprise générale, mais aussi en entreprises séparées, pour permettre aux artisans locaux de bénéficier du projet ». Suite à cela, Vincent Frérard a contribué à l’analyse des offres pour choisir les entreprises aux côtés du service public ; un choix qui doit être ratifié par les copropriétaires lors du vote, en AG, du programme des travaux. Si le vote est positif, le maître d’œuvre suivra le chantier, de bout en bout.

———————————————————

* Fin 2017, Picardie Pass Rénovation devient « Hauts-de-France Pass Copropriété » pour son action auprès des copropriétés sur l’ensemble de la Région Hauts-de-France.
* Ce gain énergétique est estimé grâce à un outil de simulation thermique (Dialogie®), qui permet une évaluation précise de l’impact des travaux et nouveaux équipements sur les consommations et dépenses d’énergies. Lors de sa première visite, le technicien réalise l’audit thermique du logement et étudie vos factures d’énergie. Avec ces données, l’outil calcule votre consommation réelle moyenne et simule, en fonction du scénario de travaux envisagé, les économies réalisables.
 
Share Button