Neuf chantiers pilotes du Picardie Pass Rénovation ont été le théâtre de rencontres thématiques entre artisans, l’occasion d’échanger entre professionnels sur les bons gestes de la rénovation énergétique. Près de 70 acteurs locaux du bâtiment ont participé à ces rencontres sur chantier, le temps d’une pause déjeuner conviviale.

Pas de massification de la rénovation énergétique sans une filière locale du bâtiment engagée ! Ce constat posé, reste à agir pour aider les artisans de proximité à pénétrer ce nouveau marché. Des actions de terrain, tel a été le parti-pris du service public de l’efficacité énergétique (SPEE) pour mobiliser la profession. Mi-2015, il lance une première rencontre entre artisans sur l’heure du déjeuner, la première d’une série de 9. Et toujours la même formule : un chantier pilote du Picardie Pass Rénovation, un dialogue ouvert entre pairs – les artisans du chantier partageant leurs retours d’expérience avec leurs confrères du territoire – et le traditionnel sandwich ! Un format convivial pour cheminer ensemble vers des rénovations performantes.

CODEM Les bons gestes de la rénovationLes artisans parlent aux artisans

« Le projet a été concerté avec les organisations professionnelles et les acteurs locaux du bâtiment*. On a rapidement privilégié un format de rencontre entre pairs, et sur chantier, éloigné des codes de la formation », explique Jérémy Ferrari, responsable du service Audit & Conseil du Codem-Le Batlab**, un centre de transfert spécialisé dans la construction et la rénovation durable auquel le SPEE a confié la mission d’animer le programme de rencontres. « L’objectif était de faire connaître le Picardie Pass Rénovation aux artisans, et d’associer tous les acteurs impliqués – le technicien du service public, le maître d’œuvre, les artisans du chantier, mais aussi les propriétaires ; ils sont les mieux placés pour témoigner, raconter l’histoire du chantier et transmettre leurs conseils sur les spécificités d’un projet de rénovation énergétique », poursuit Jérémy, pour qui l’immersion dans le concret est le meilleur moyen de faire adhérer les professionnels. Un format largement apprécié des quelque 70 participants qui se sont déplacés sur les 9 rencontres organisées en 2015 et 2016, dont cinq sur des chantiers dans la Somme, trois dans l’Aisne et un dans l’Oise.

A chaque chantier, une nouvelle histoireCODEM Les bons gestes de la rénovation

Chaque rencontre a permis d’aborder une série de thèmes transversaux – le diagnostic des supports, l’étanchéité à l’air, les ponts thermiques, le fonctionnement hygroscopique des parois – à travers la manière concrète dont les artisans du chantier les ont traités. « Comme chaque rénovation est unique, nous avons aussi zoomé sur les particularités du chantier qui nous accueillait. Tel chantier a permis d’échanger sur les spécificités du bâti picard en pan de bois, un autre sur l’isolation thermique par l’extérieur, ou la technique du sarking… », souligne Sébastien Athane du Codem, qui a été l’animateur de ces rencontres. Des chantiers uniques, mais à chaque fois un fil rouge : « on a systématiquement travaillé le sujet de la bonne gestion des interfaces, comment travailler efficacement entre corps d’état », poursuit Sébastien, dont une grande satisfaction a été de permettre aux artisans de témoigner des solutions, souvent collectives, qu’ils ont trouvé pour chaque difficulté rencontrée. 9 rencontres plus tard, Sébastien tire un bilan positif de l’opération : « c’est vrai qu’au début on s’est dit que c’était un exercice risqué, que les artisans auraient pu avoir le sentiment que leur travail allait être jugé par leurs pairs. Mais au contraire, ça a été l’occasion pour eux de valoriser leur savoir-faire et d’échanger sur les évolutions de leur métier face à un marché de la rénovation de plus en plus exigeant. ». Il garde le souvenir d’échanges riches, et partage la fierté de ces artisans de terrain rompant ensemble le sandwich sur les chantiers du Picardie Pass Rénovation.

La montée en compétences des artisans de proximité étant une priorité pour Picardie Pass Rénovation, il est d’ores et déjà prévu de poursuivre la dynamique enclenchée. Pour maintenir un bon niveau d’information sur les dispositifs d’aide à la rénovation et les actions de formation à leur disposition, l’équipe du service public envisage d’organiser régulièrement des réunions d’information sur les territoires, en lien étroit avec les organisations professionnelles du bâtiment. Autre action en réflexion : ouvrir encore davantage les chantiers du Picardie Pass Rénovation pour des temps de rencontre et d’échanges, mixant les publics : acteurs du bâtiment, représentants des collectivités locales et propriétaires.

——————-

* ADEME, services de la région, CAPEB, FFB, acteurs locaux opérationnels, CAUE

** CoDEM –LE BATLAB est un centre de recherche technique et de transfert industriel spécialisé dans le développement, l’évaluation, le prototypage et la pré-série de produits et systèmes constructifs à faibles impacts environnementaux avec 4 Pôles :

  • R&D pour l’intégration de granulats végétaux et/ou recyclés ;
  • Essais : thermique, mécanique, hydrique, durabilité, etc. (Accréditation COFRAC n°1-2442)
  • Démarche d’éco-conception produit et bâtiment avec Analyse du Cycle de Vie
  • Accompagnement à l’évaluation technique (ATec, Atex, etc.)

Le BATLAB : Véritable atelier industriel pour le prototypage et/ou la pré-série afin de valider le développement industriel d’un produit et de réaliser les premiers chantiers pilotes. CoDEM –LE BATLAB héberge également un centre de ressources dédié à la mobilisation des professionnels sur la qualité environnementale des bâtiments et la formation à l’efficacité énergétique.
Site : http://www.batlab.fr

 

Share Button