Une fois les outils rangés et les chantiers livrés, on pourrait croire que l’expérience Picardie Pass Rénovation s’achève. Il n’en est rien, le dispositif s’engage au contraire à continuer son accompagnement auprès de ses abonnés pendant 5 ans après la réalisation de leurs travaux.

« Je pense que je vais me prendre au jeu ! » lance Monsieur Devos en déballant le dispositif TBH Quart Home. Cet outil, fourni par le Picardie Pass Rénovation après travaux, est composé d’une tablette informatique, d’un capteur météo, d’un module permettant une lecture optique de la consommation électrique et enfin, d’un capteur de confort, qui mesure l’humidité et la température intérieure. « Cela va vous permettre de suivre en temps réel la consommation électrique de votre maison » explique Kemal Mfoungoulie, apprenti ingénieur à l’ESIEE en charge du volet accompagnement post-travaux au SPEE. Pour l’instant 85 foyers sont équipés de cet outil qui fait partie des éléments d’accompagnement proposés par le dispositif.

Outils d'accompagnement post travaux Picardie Pass RénovationParmi eux, on trouve également un carnet de vie du logement et un kit énergie-eau. « L’idée c’est vraiment d’offrir la possibilité aux propriétaires d’optimiser leur investissement. Ils ont fait des travaux, leur maison est désormais bien isolée, équipée d’un système de chauffage et ventilée. Mais il faut être certain que tout cela aboutisse bien aux économies estimées. Pour cela, il faut aussi adopter des gestes qui vont contribuer à faire baisser la facture énergétique du foyer. On peut avoir une maison parfaitement isolée, si on ne sait pas l’utiliser, ce ne sera pas forcément efficace » prévient Kemal Mfoungoulie.

Le carnet de vie du logement est divisé en trois volets. Un premier consacré au recueil des documents administratifs et techniques, permet de suivre l’évolution de la maison suite aux travaux, le second est axé sur la consommation d’énergie, d’électricité et d’eau du logement, et enfin le troisième est doté de fiches techniques pour se familiariser avec les éco-gestes. Des petites actions quotidiennes, faciles à adopter et qui peuvent grandement contribuer à la réalisation d’économies d’énergie ! « Il s’agit vraiment d’apprendre à « utiliser » son logement » confirme Kemal Mfoungoulie. Un outil qui vient parfaitement compléter le kit énergie-eau reçu à l’issue des travaux composé d’une douchette, de mousseurs et d’un thermomètre.

Un suivi dans la durée

En plus de tous ces éléments pratiques, un an après la fin des travaux, Kemal Mfoungoulie prend contact avec les propriétaires pour faire un point sur leur situation énergétique. Il s’agit de confirmer les prévisions faites lors de la première visite avant-travaux ou de déterminer pourquoi celles-ci ne sont pas au rendez-vous. « Cela peut venir aussi bien d’un changement au sein du foyer, l’arrivée d’un enfant, la hausse de la température intérieure ou d’un défaut de réalisation » analyse Kemal Mfoungoulie. Ce suivi doit se prolonger chaque année pendant 5 ans.

Share Button